Dragon Quest IX : Les Sentinelles du Firmament Dragon Quest IX : Les Sentinelles du Firmament Dragon Quest IX : Les Sentinelles du Firmament

 

Avis perso : Grande première pour la série Dragon Quest : Un nouvel opus de la série (et non un spin-off) débarque sur une console portable ! De part son parc installé c’est la Nintendo DS qui est logiquement choisie. Autant dire que l’attente a été longue et intense pour les joueurs de RPG avec même une certaine appréhension pour les fans de la série. Heureusement, cet engouement n’aura pas été vain ! Le soft respecte toutes les promesses de ses créateurs, que ce soit au niveau de la jouabilité, du magnifique cel-shading ou de la durée de vie.

Commençons d’ailleurs par ce dernier point : outre la quête principale qui prend entre trente et cinquante heures en fonction des joueurs (tout dépend si l’on fonce en ligne droite ou non, comme tout RPG), les très nombreuses quêtes annexes, les grottes et l’alchimie rallongent considérablement la durée de vie. Comptez au minimum deux cent heures pour terminer le jeu, rien que ça ! De plus, le joueur peut se connecter à internet afin de télécharger régulièrement de nouvelles quêtes et aussi accéder à une boutique en ligne qui renouvelle fréquemment son contenu.

Au niveau des combats, la rigidité traditionnelle de la série laisse place au dynamisme : une fois les actions des personnages sélectionnées, ils se déplacent pour aller à côté de leur cible, idem pour les ennemis. Ce qui donne lieu à des combats vivants et donc encore plus passionnants. Au niveau graphique le design de Akira Toriyama fait encore des merveilles, les personnages sont attachants et on suit le héros dans ses aventures à la découverte de villes et de donjons qui ont tous un charme qui leur est propre.

Le gros problème du jeu est la façon dont sont gérés les compagnons du personnage principal, ils ne sont jamais effacés du jeu. En effet, ils sont créés de toutes pièce par le joueur : sexe, nom, trait du visage et classe. On peut en faire à volonté avec un maximum de trois dans l’équipe du héros. Totalement absurde alors que tous les protagonistes peuvent changer de job à volonté après avoir terminé le chapitre de l’abbaye des vocations.

Malgré tout, ce Dragon Quest IX est LE RPG de la console, celui que tous les amateurs de bons vieux jeux de rôle à l’ancienne se doivent de posséder d’autant plus que ce n’est pas un remake.

Ma note :EtoileEtoileEtoileEtoileEtoile

 

« Vous faites partie des Cellesteliens, un peuple de gardiens qui veille sur l’humanité depuis les cieux. Mais une menace mystérieuse va vous contraindre à rejoindre le monde dont vous avez la charge.

EMBARQUEZ POUR UNE AVENTURE SUR MESURE ! »

 

Test : jeuxvideo.com

 

Dragon Quest IX : Les Sentinelles du Firmament in-game

Dragon Quest IX : Les Sentinelles du Firmament in-game

Share Button
Dragon Quest IX : Les Sentinelles du Firmament Nintendo DShttp://nintendo-museum.fr/wp-content/uploads/Dragon-Quest-IX-Les-Sentinellles-Du-Firmament.jpghttp://nintendo-museum.fr/wp-content/uploads/Dragon-Quest-IX-Les-Sentinellles-Du-Firmament-150x113.jpgNevertrustNintendo DS Avis perso : Grande première pour la série Dragon Quest : Un nouvel opus de la série (et non un spin-off) débarque sur une console portable ! De part son parc installé c'est la Nintendo DS qui est logiquement choisie. Autant dire que l'attente a été longue...Nintendo goodies, Nintendo collection, Nintendo passion !