Cartes Hanafuda (1890)

Borne d’arcade Donkey Kong (1981)

Game & Watch 20 000 000 (1982)

Statuettes Mario Dorées des Famicom Shop (1983)

Nintendo World Championships 90′ US Gold Cart (1990)

 

Cartes Hanafuda (1890)

Cartes Hanafuda Nintendo Cartes Hanafuda Nintendo

En 1890 Fusajiro Yamauchi, l’arrière grand-père de Hiroshi Yamauchi (PDG de Nintendo de 1952 à 2002), fonde Nintendo Koppai. A l’époque cette entreprise familiale fabrique des cartes à jouer Hanafuda (A savoir que ce jeu existait déjà depuis bien longtemps).

Un paquet de jeu Hanafuda contient 48 cartes divisées en 12 séries de 4 cartes correspondant aux 12 mois de l’année.
C’est un jeu complexe : globalement le principe est de piocher une carte sur la table si celle-ci correspond à une carte de notre jeu  et ainsi de suite, le but du jeu étant donc de toujours former des combinaisons gagnantes.

Très rapidement ces cartes rencontrent un énorme succés car très appréciées par les familles japonaises mais aussi par les yakuzas qui organisent des tournois clandestins et donc utilisent des jeux neufs à chaque partie.

Par la suite Nintendo Koppai se développe et ouvre de nouveaux magasins pour répondre à la demande toujours plus grandissante pour ses cartes : c’est le début d’une grande histoire.

Les cartes Hanafuda sont plastifiées à partir de 1953 et à partir du début des années 70 Nintendo n’en produit presque plus : les cartes laissent la place aux jouets.

 

(Aujourd’hui trouver un jeu de cartes Hanafuda du XIXe siècle complet et d’origine est impossible, contrairement aux cartes fabriquées dans la deuxième partie du XXe siècle.)

 

Borne d’arcade Donkey Kong (1981)

Borne d'arcade Donkey Kong

1981 : Nintendo of America, filiale fraichement établie sur le sol américain, recoit de Yamauchi plusieurs miliers de bornes d’arcade Radar Scope (jeu de shoot semblable à Galaga).

Malheureusement le genre est tellement présent à l’époque que les bornes passent complètement inaperçu ! C’est la catastrophe pour la jeune société… C’est sans compter sur la réactivité du patron de la filiale, Minoru Arakawa (gendre de Mr Yamauchi) : Remplacer la carte du jeu par un nouveau ! A Kyoto Shigeru Miyamoto prend les choses en mains : aidé du studio Ikégami, Donkey Kong débarque quelques mois plus tard et le succès qu’on lui connait sauvera Nintendo of America de la banqueroute.

Pour l’anecdote, les pas de Jumpman ont le même bruit que les tirs du vaisseau de Radar Scope… la carte son est la même !

Cette borne d’arcade est donc la plus mythique de Nintendo, symbole du succès au niveau international et première apparition de Mario (Jumpman), Donkey Kong et la future Peach (Pauline).

 

(Estimation du prix : env. 1000$ aux Etats-Unis… pauvres européens.)

 

Game & Watch 20 000 000 (1982)

Game & Watch 20 000 000

En 1982, le cap du 20 000 000ème Game & Watch fabriqué est déjà franchi. Pour Nintendo, le succès est aussi immense qu’inattendu ! En 2006, un Game & Watch symbolisant cette réussite à fait son apparition sur la toile. Très peu d’informations circulent à sont sujet mais L’Histoire De Nintendo Volume 2 de Florent Gorges nous en apprend un peu plus.

A l’époque, pour fêter ça, Gunpei Yokoi dessine une illustration commémorative reprenant les personnages de tous les Game & Watch disponibles à ce jour. Il demande ensuite au personnel d’usine d’en fabriquer une bonne centaine de plaque en alluminum qui seront ensuite fixées sur le Game & Watch Green House, alors en production. Ces précieux modèles seront ensuite offerts à sa famille, ses proches, ses amis du bureau de R&D 1 et ses collaborateurs de Sharp. Et ça, sans même en parler à Mr. Yamauchi, le big boss de l’époque !

Du fait de sa distribution confidentielle, il est donc très très rare de  trouver un modèle en vente et il faut surtout être très riche le moment venu. En effet, la dernière fois que ce Game & Watch est apparu sur le marché était fin 2006 début 2007, sur le site d’enchères Yahoo Japan. Après de très nombreuses enchères et un combat acharné entre plusieurs collectionneurs, le « graal » des Game & Watch fut remporté par un certain « ayaka2rumika » pour la somme astronomique de 574.000 yen, soit plus de 5 252€ ! (valeur 2012)

 

(Estimation du prix : env. 5 000 € si on a la chance d’en trouver un sur un site d’enchères japonais.)

 

Statuettes Mario Dorées des Famicom Shop (1983)

Statuette Dorée Famicom Shop

Connaissez-vous ces Statuettes Mario Dorées ? Si ce n’est pas le cas, cet objet est un des plus précieux de l’univers Nintendo !

En effet, quand Nintendo débarque au Japon le 15 Juillet 1983 avec sa Famicom il ravage tout sur son passage et rafle en quelques mois 90 % des parts de marché. Avec une concurrence quasi-inexistante, le jeu video est alors synonyme de Nintendo et sa Famicom. Pour l’anecdote le magazine japonais Famitsu, publié pour la première fois en 1986, est l’abréviation des mots Famicom Tsushin (Information sur la Famicom). C’est donc en toute logique qu’on vit fleurir dans les années qui suivirent des « Famicom Shop » sur l’ensemble du pays : ces magasins devaient acquérir une licence pour pouvoir vendre les produits Nintendo, licence uniquement délivrée par la firme de Kyoto. Tous devaient ensuite, à titre de preuve, poser à l’entrée ou bien dans leur magasin cette statue dorée de Mario.

Cette statuette d’environ trente centimètre de haut est donc devenue le symbole des magasins de jeux de tout le pays et, à l’heure actuelle, les boutiques sont encore nombreuses à exposer ce véritable symbole d’un Nintendo dominateur et tout puissant.

 

(Estimation du prix : env. 400 à 800 € si on a la chance d’en trouver une sur un site d’enchères.)

 

Nintendo World Championships 90′ US Gold Cart (1990)

Nintendo World Championships 90' US Gold Cart

En 1990, Nintendo of America organise via son magazine Nintendo Power un tournoi de jeu à Los Angeles, le Nintendo World Championships.
Le concours se déroule sur la NES et c’est une cartouche spécialement créée pour l’occasion qui est utilisée.Celle-ci contient 3 mini- jeux se déroulant sur 3 titres différents et le joueur a 6 minutes 21 secondes pour arriver au bout, le score de chaque épreuve étant additionné.

Dans la première épreuve le joueur doit collecter 50 pièces sur le 1er niveau  de Super Mario Bros.

Dans la seconde, il doit achever le plus rapidement possible un tour du circuit Nintendo World Championship Cours dans Rad Racer (score x10).

Enfin, jusqu’à la fin du temps imparti, le joueur essai de décoler à Tetris (score x25).

Alors que de nombreux fans tentent leurs chance, seuls 26 candidats atteignent la finale. Ils recevront tous cette cartouche dorée à l’édition du tournoi contenant la même collection de jeux chronométrés. Les demi-finalistes recevront cette même cartouche mais argentée, soit 90 joueurs. C’est donc au total 116 exemplaires de cette cartouche qui existent, la version dorée étant plus rare.

 

(Estimation du prix : env. 10 000 – 15 000 € pour la cartouche dorée, env. 5 000€ pour la version argentée.)

Share Button